Marie Leautey - one marathon every day, around the planet

From Grace (6F) 

On Thursday afternoon a group of our cross country district students and CJC Sport Captains travelled by tram to the Melbourne Town Hall to welcome the French marathon runner, Marie Leautey (Lootie). Marie has run across 4 continents and Australia is the last continent she will be running across! She has run over 27,000 km! We are very proud to welcome her to our school and hope she has a wonderful time with the students, participating in 5/6 sport on Friday afternoon. 

 

We will also be having a special assembly for Marie to welcome her to CJC. Thank you to Mme Pommier and Mrs Percil for coming with the students to the city and organising this event.

 

Hier après-midi, un groupe composé de nos élèves de cross-country district et nos chefs d’équipe de sport ont pris le tram pour se rendre à la mairie de Melbourne afin de voir arriver la coureuse de marathon français Marie Leautey (Lootie).  Elle a traversé 4 continents et l’Australie est le dernier continent qu’elle traversera ! Elle a déjà parcouru plus de 27 000 Kilometres.  Nous sommes très fiers de la recevoir à CJC et espérons qu’elle s’amusera avec les élèves de 5/6 en participant à leur cours de sport cet après-midi.

 

Nous aurons également une assemble spéciale pour l’accueillir à CJC.  Merci à Mme Pommier et Mrs Percil d’avoir emmené les élèves dans la ville et d’avoir organisé cet évènement.Lootie is currently at our school doing an Q and A with our grade 5 and 6 students who are inspired by this incredible woman.  We are grateful that she took the time to meet our senior cohort. 

 

To find out more about Lootie's unbelievable journey, please read the interview she did with the students from the French school in Chicago (French original text, translated into English).  What an amazing woman!

Running for a good cause / Courir pour une bonne cause

Car la coureuse a aussi choisi de défendre une cause pour ce tour du monde. Elle lève des fonds au bénéfice de l’association, Women for Women International https://www.womenforwomen.org/ , qui vient en aide aux femmes dans des situations vulnérables, d’après-guerre. « Je voulais dédier ce défi aux femmes, montrer à toutes les femmes qu’elles sont capables de tout faire ». Elle s’est aussi inspirée du parcours de sa grand-mère, Yolande Righetti-Leautey, une femme engagée qui a dirigé la première librairie féministe de Paris et fait figure de « rôle model » féministe.  Pour contribuer à la levée de fonds: 

Inteview with Marie Leautey at the International School of Chicago / Entrevue avec Marie Leautey à l'école française internationale de Chicago

Vous pouvez visionner l'entrevue plus bas

You can see the full interview below

 

Marie Leautey, dite « Lootie » s’est lancée dans une aventure extraordinaire…

Faire le tour du monde en courant un marathon tous les jours, six jours par semaine.

Le 11 octobre, nous avons eu le privilège de l’accueillir au LFC.

 

Marie Leautey has embarked in an extraordinary adventure…

To run around the world, a marathon every day, six days per week.

On October 11, we had the privilege to welcome her at the LFC.

Comment fais-tu pour courir de longues distances sans avoir mal aux jambes et sans être fatiguée ?How do you manage to run long distances without suffering pains in your legs and without tiring?
C’est un peu un grand mystère pour moi aussi je dois te dire, je sais pas.   En France il y a un institut de recherche qui s’appelle l’Insep, ce sont des chercheurs qui s’intéressent au corps humain et à la performance, comment on fait pour courir, comment on récupère, comment est-ce qu’on a mal ou pas mal.  Ils vont faire une étude sur moi pour essayer de voir ce qui se passe, pourquoi je n’ai pas mal aux jambes, pour essayer de répondre à la question.It is a great mystery to me as well, I must say, I don’t know.  In France, there is a research institute called Insep, they are researchers who are interested in the human body and performance, how we can run, how we recover, how we feel pain or not.  They will do a study on me to try and see what happens, why I don’t feel pain in my legs, to try and answer this question.
Pourquoi n’avez-vos pas essayé de battre le record du monde de la distance parcourue ?Why did you not try to beat the world record of the distance travelled?
Jusqu’à présent, je suis seulement la 7e personne au monde à courir autour du monde, et dans les 6 personnes qui ont couru, il y a juste une femme et cinq hommes.  Donc, de toute façon je pense que… Je ne sais pas, ce qui m’intéresse c’est de voir le monde mais, je pense que de toute façon, je serai la femme la plus rapide, parce que la femme qui l’a fait a mis plus de 5 ans à le faire, elle courait probablement un semi-marathon par jour.  Donc il n’y a pas de femme avant moi qui a couru à ce niveau d’intensité, à ce niveau de kilomètres, donc de toute façon, ça déjà en soi c’est déjà un record.  Ensuite, et comme je le dis, je ne cherche pas à faire des records, mais il se trouve que ma moyenne de course se situe entre 9 et 10 kilomètres /heure tous les jours, et ça dans les 6 qui ont couru avant, ça n’est jamais arrivé, ils couraient tous en moyenne 7 à 8 kilomètres par heure en vitesse de course, donc là encore il y a un record, mais encore une fois, je ne cherche pas, il vient comme ça.  Si j’avais couru à 6 kilomètres/heure, ça ne m’aurait pas plus dérangée, donc il y a des records qui se font.Until now, I am the seventh person in the world to run around the globe, and from the 6 people who ran it, there is only one woman and five men.  So anyway, I think that… I don’t know, I am more interested into visiting the world but, anyway, I will be the fastest woman, the woman who did it took more than 5 years to do it, she was running probably a half-marathon every day.  So no woman before has ran at this level of intensity, this level of kilometres, so anyway, in itself, it will be a record.   Also, as mentioned before, I am not looking to break records, but in fact my running average speed is between 9 and 10 kilometres per hour every day, and this, with the 6 who have run it before, it never happened, they were all running in average 7 to 8 kilometres per hour, so that is another record.  Then again, I am not trying, it just happened. Had I run at 6 kilometres per hours, it would not have bothered me either, so there are records being broken.
Que mangez-vous pendant votre tour du monde ?What do you eat during your world tour?
Qu’est-ce que je mange?  Euh… je mange beaucoup (rires), mais en fait, je ne mange pas quelque chose en particulier parce qu’à chaque fois que je change de pays, ce que je peux manger est différent, aux États Unis, c’est très différent de ce que je peux manger dans le sud de l’Europe ou en France, donc ça change tout le temps, c’est la réponse.What do I eat?  Euh… I eat a lot (laughter), but in fact, I do not eat anything especially because each time I change countries, there is different food available, in United States, the food is very different to what I can eat in Southern Europe or in France, so it changes constantly, that is the answer.
Pourquoi courez-vous avec une poussette?Why are you running with a pram?
Parce qu’il fallait que… vu que je partais pour plusieurs années, il fallait que je trouve un moyen de transporter mes vêtements, mon ordinateur, mes GPS, ma valise satellite… Et si je le portais sur mon dos, ça m’aurait alourdie d’une douzaine ou quinzaine de kilos, et ça pèse sur toutes les articulations et j’aurais pu me blesser parce que ça fait beaucoup de travail pour le corps et je ne pense pas que le corps soit fait pour ça.  Donc, de pousser, ça permet d’alléger la charge et ce que ça fait, c’est que je travaille beaucoup au niveau du haut du corps et j’ai plus de musculature qu’un marathonien normal on va dire. Mais ça me permet de ne pas mettre trop de pression sur toutes mes articulations.Because I had to… Since I was leaving for several years, I needed to find a way to carry my clothes, my computer, my GPS, my satellite briefcase… And if I was to carry them on my back, it would have made me 12 or 15 kilos heavier, and that puts a strain on my joints which could have cause me to get injured, that is a lot of extra work for the body and I don’t think the body is designed to do that.  So by pushing, it allows me to diminish the weight and also to work my upper body, this is why I am more muscular than a normal marathonian we can say. So it allowed me to not put too much pressure on all my joints.
Est-ce que vous courez par tous les temps?Do you run in any weather condition?
Par tous les temps, oui.  J’ai eu de la neige, j’ai eu des fortes chaleurs, de la pluie, j’ai eu du gèle, j’ai eu du brouillard… on peut courir dans tous les temps.Any weather condition, yes.  I had snow, I had extreme heat, rain, I had frost, I had fog… We can run in any weather condition.
Courez-vous pendant la nuit ?Do you run at night time?
Euh… Non, alors le choix que j’ai fait c’est de courir toujours le matin, alors je pars au lever du soleil et ça me permet de terminer vers l’heure du déjeuner.  La raison pour laquelle je fais ça, c’est que j’ai aussi envie de découvrir le monde, donc j’ai aussi envie d’avoir mes après-midis pour pouvoir visiter les villes, rencontrer les gens, aller manger dans un endroit… tester la cuisine locale.  Et de nuit, ça aurait été probablement un petit peu dangereux sur les routes.Euh… Non, so the choice I made is to always run in the morning, so I leave at dawn, which allows me to finish around lunch time.  The reason why I do this, is that I want to discover the world, so I want to keep my afternoons to visit the cities, meet people, eat in places… to try the local cuisine.  And during the night, it would have probably been a little dangerous on the roads.
Est-ce que vous vous arrêtez fréquemment ?Do you take breaks regularly?
Ça dépend des jours, ça dépend du temps, ça dépend des paysages, des fois c’est très très beau… ça donne envie de s’arrêter tout le temps, de prendre des photos, de regarder, de s’immerger un peu, et puis quand il pleut, on a moins envie de s’arrêter.It depends on the days, it depends on the weather, it depends on the scenery, sometimes it is so, so beautiful… It makes me want to stop all the time, take photos, look around, take it all in, and when it rains, I don’t really feel like stopping.
Courez-vous seule ou êtes-vous accompagnée par des médias ?Do you run on you own or are there medias following you?
Alors, très peu.  Comme je suis toute seule sur ce projet, je n’ai pas beaucoup de temps pour contacter des médias, enfin ça prend beaucoup de temps, d’écrire des emails, de recevoir les réponses, de répondre etc… Souvent je cours seule, mais par exemple en Europe j’avais vécu dans plusieurs pays Européens, donc j’avais beaucoup de contacts et par exemple toute la traversée de la Grèce, il y avait des gens qui couraient avec moi quasiment tous les jours.  Ils venaient me chercher le matin à la porte de l’hôtel et ils couraient avec moi, 10, 20 et parfois l’entièreté du marathon avec moi.   Donc ça dépend des pays, ça dépend des gens que je rencontre sur la route aussi parfois. So, very little.  As I am on my own in this adventure.  I do not have a lot of time to contact medias, well, it takes a lot of time to write emails, wait for answers, write back etc… I often run alone, but for example in Europe where I lived in several countries, I had many contacts and in Greece, there were people running with me almost every day.  They were picking me up from the hotel in the morning and they were running with me, sometimes 10, 20 km, or the whole marathon,   So it depends on the countries, it depends on the people I meet on the road sometimes as well.
Est-ce que parfois tu veux arrêter de courir ?Do you sometimes feel like stopping to run?
Non jamais.  Tous les matins, quelque soit le temps, j’ai envie de partir parce que la course, c’est ce qui me permet d’aller à la prochaine étape, à la prochaine ville que j’ai envie de voir et continuer le voyage.No, never.  Every morning, rain or shine, I feel like going because running is what gets me to the next step, the next city that I want to visit and I want to continue my journey.
Avez-vous parfois la sensation de vous évanouir quand vous courez ?Do you sometimes feel like you will faint?
Non, en fait je… vois ce que tu veux dire mais non, je ne pousse pas mon effort jusque-là, en fait je reste dans une zone d’effort qui est très confortable, ce qui me permet toujours de… j’appelle ça la zone conversationnelle, c’est-à-dire que je peux toujours papoter, mais alors je suis toute seule souvent, je ne me parle pas toute seule mais je peux chuchoter, je peux chanter quelque chose, je n’en sais rien… Un effort très raisonnable. Je pense que hier, pour la première fois du tour du monde, j’ai porté cette montre à mon poignet ce qui m’a permis de connaître mes pulsations. Je ne les connais pas puisque c’est attaché à la poussette.  En fait sur l’ensemble du marathon, je reste à 120 pulsations par minute, ce qui est relativement confortable. Ce n’est vraiment pas un gros effort.No, in fact I… understand what you mean but no, I do not push my body there, in fact I stay in a very comfortable zone, which allows me to always… I call it the conversational zone, it means that I can always chat, but I am often alone so I am not talking by myself, but I can whisper, or sing something, I don’t know… A very reasonable effort.  I think that yesterday was the first time that I wore my watch on my wrist, it allowed me to monitor my heart beat.  I didn’t know because it normally stays on the pram.  In fact during the duration of the marathon, my heartbeat remained at 120 beats per minute, which is relatively comfortable.  It’s not really a big effort.
Prenez-vous des souvenirs (des objets) des pays que vous traversez?Do you take souvenirs (things) from the countries that you visit?
Alors, très peu parce que je dois les transporter après dans ma poussette, donc je dois les pousser.  Mais quand on m’offre des choses, quand ça commence à devenir un peu lourd, je fais un paquet et je l’envoie à ma maman qui récupère tous mes petits souvenirs, mes petits trésors du tour du mondeWell, very little because I have to then carry them in my pram, and I have to push them.  But when someone offers me something… When it gets too heavy, I prepare a parcel that I send to my mum who looks after all my souvenirs, my little treasures for around the world.
Que faites-vous quand il pleut ?What do you do when it rains?
Alors, quand il pleut, je me baisse un petit peu et j’attrape ça et ça.   Donc ça c’est un pantalon waterproof et ça c’est un… voilà… un truc qui me protège de la pluie et je continue à courir, ce n’est pas… rien de plus que ça.So when i trains, I bend down to my pram and grab this and that. So these are waterproof pants and that… here you go, it protects me from the rain and I just keep running, it is not… that’s all.
Quelle est la ville la plus jolie par laquelle tu es passée ?What is the prettiest city you’ve visited?
Alors c’est une ville qui s’appelle Ljubliana en Slovénie, c’est en Europe, ça se trouve dans les Balkans.  C’est la capitale de la Slovénie.  Il y en a d’autres qui sont très jolies mais celle-là me vient à l’esprit, elle est très très belle.It is a city called Ljubliana in Slovenia, in Europe, in the Balkans.  It is the capital of Slovenia. There are other very pretty ones but this one pops in my mind, it is a very lovely city.
Comment vous êtes-vous préparée pour ce défi ?How did you prepare for this challenge?
Pendant les deux ans qui ont précédé mon départ, je me suis assurée, parce que je ne savais pas si j’étais capable, moi, de faire ça.  Est-ce que mon corps est capable de faire un marathon par jour?  Donc en fait, ce que j’ai commencé à faire dans les deux ans avant, je revenais de mon travail en courant à tous les soirs et ça faisait à peu près un demi-marathon, il y avait une vingtaine de kilomètres.  J’ai commencé à faire ça tous les soirs en revenant.  Ça me faisait rentrer un peu plus tard à la maison mais au moins j’avais la certitude qu’après une journée complète de travail, je pouvais assumer cette charge physique, que mon corps tenait bien et qu’en plus de ça, j’utilisais tous mes weekends et toutes mes vacances à faire ce que j’appelle des voyages marathons.  Je faisais un marathon le samedi et un marathon le dimanche.  Si c’était un weekend de trois jours ou de cinq jours, j’en faisais cinq d’affilée.  J’ai fait ça autant que j’ai pu, jusqu’à avoir la confiance que je pouvais peut-être me lancer dans l’aventure, parce qu’on ne sait jamais, il n’y a pas un moment où on se dit prête à faire 600 ou 700 marathons, ça n'arrivera jamais, mais on se dit qu’on peut tenter, raisonnablement.The two years that preceded my departure, I made sure that… because I didn’t know if I could do it, me, to do this. Is my body able to sustain a marathon every day?  So in fact, what I started doing in the two years prior, I came back from work running every day, it was about half a marathon, about 20 km.  I started to do this every night coming back.  It made me arrive home a bit later but at least it gave me insurance that after a full day at work, I could sustain the physical strain, that my body was coping well.  Also, I was using every weekend and all my holidays to do marathon holidays.   I was running a marathon on Saturday and on Sunday.  If it was a long weekend of three or five days, I would run five marathons in a row. I did this as much as I could, until I was confident that I could start this adventure, because we never know. There is not a moment where I could say that I am ready to run 600 or 700 marathons, this will never happen, but what I can say is I can try, within reason.
Merci Lootie et bonne route !Thank you and safe travels Lootie!
play_circle_filled